Communication verbale, para-verbale et non-verbale

Verbal, para-verbal et non-veral

Nous communiquons de 3 façons différentes pour transmettre une pensée, une idée, un point de vue :

  1. Communication verbale : le contenu, les mots
    Communication verbale définition : Le vocabulaire est primordial, bien choisir ses mots est important pour donner le sens voulu.
  2. Communication para-verbale : le ton, le rythme
    Communication para-verbale définition : La communication para-verbale est le flux des mots prononcés. Le ton, le rythme, la gestion des blancs, etc. sont les facteurs influents le para-verbale.
    Le sens d’une phrase peut-être complètement différent selon le ton employé… .
  3. Communication non-verbale (body language) : le langage gestuel
    Communication non-verbale définition : La communication non-verbale est le langage du corps. Les postures du corps, lors d’une prise de parole ou en écoute, communiquent une impression consciente ou inconsciente.
    Une personne voulant convaincre aura tendance à avoir une posture ouverte pour mettre à l’aise.
    Une personne sceptique aura plutôt tendance à croiser les bras, indiquant une position de « repli ».

Le Saviez-vous ?! D’après les études + de 55 % de notre communication passe pas le body langage (communication non-verbale)

source : https://slideplayer.fr/slide/3478186/11/images/13/La+communication+dans+le+soin%2C+F+Bernard+et+H.+Musellec.jpg

Le Saviez-vous ?! Notre processus de réflexion se construit en partie par notre linguistique. Élargir son vocabulaire permet non seulement une meilleure communication verbale, mais aussi un parcours de réflexion plus complexe, plus élaboré.

source : https://agefi.com/actualites/acteurs/baisse-du-qi-appauvrissement-du-langage-et-ruine-de-la-pensee
verbal paraverbal nonverbal

Aller plus loin dans la communication verbale

Elle est la base primaire de notre communication. Les mots ont un sens et il est possible de s’exprimer grâce à l’évolution perpétuelle des langues au fil des âges.

Les mots que l’on emploie sont, en grande partie et situationnellement, assimilés par le conscient de l’interlocuteur. En effet, lorsque une personne est en écoute, elle va se concentrer sur les mots prononcés et aboutir à un processus de réflexion.

Aller plus loin dans la communication para-verbale

Au sens des mots, se rajoute la façon de les dire, les sentiments associés. Lors d’une dispute par exemple, il est tout à fait possible de dire une phrase perçue comme blessante, qui ne l’aurait pas été en temps normal.

La joie, la tristesse, la colère, l’amour, le mépris, la timidité, etc. Tous ses sentiments ressortent dans notre communication para-verbale.

Aller plus loin dans la communication non-verbale

Le langage du corps ou bodylanguage est révélateur des pensées profondes d’un individu, à qui observe attentivement.

Elle est la partie de notre communication la plus inconsciente.
À travers les postures, le visage, les gestes etc. Elle permet de renforcer ses propos et d’être plus à l’aise en expression orale.
Finalement, plus facile de prononcer un discours debout et libre de ses mouvements, plutôt que assis et les bras croisés.

Enfin, il est possible de déceler les pensées et de démasquer les menteurs en observant un individu. Peu de personnes arrivent a parfaitement maîtriser complètement leurs réactions faciales, ou plus généralement leur corps. Certaines personnes ne savent pas quoi faire de leurs mains par exemple… .

Il est possible de remarquer quelques leviers corporels utilisés par les personnes médiatisés, en politique, etc.
Cela peut être une poignée de main dominante entre deux hommes d’états, un geste particulier des mains lors d’une prise de parole, des vas et viens sur scène pour appuyer occuper l’espace et ainsi dynamiser sa prestance lors d’une conférence… .

Les gestes et la voie pour communiquer au quotidien

Bien que ces 3 leviers soient constamment utilisés lors de conversations, cela est dit et lu de manière inconsciente. Imaginez alors que vous contrôlez parfaitement ces 3 leviers communicatifs, qu’est ce qu’il se passerait d’après vous… ?

Mieux s’exprimer et mieux comprendre l’expression des autres et les vérités d’autrui, c’est déceler les rouages de la communication pour mieux maîtriser les rapports humains. Autant utile en amour, en famille, avec les amis ou même au travail, savoir communiquer est nécessaire au quotidien et bien communiquer : c’est comprendre et se faire comprendre.

La voix et le langage du corps

Enfin, chaque levier de communication précédemment cités, sont plus utiles dans certaines situations ou conditions.
Selon le cas de figure, on pourrait mieux se faire comprendre avec des gestes, donc par la communication non-verbale (à distance par exemple), ou avec sa voix, ici c’est la communication verbale et la communication para-verbale qui sont sollicités (comme au téléphone par exemple).

L’esprit s’adapte assez bien à la situation, et ce naturellement ; il est en effet peu probable que vous chuchotiez pour vous faire comprendre par une personne se trouvant à 100 mètres de vous, donc tout ceci se fait déjà de manière inconsciente.

Maintenant, si vous arrivez à maîtrisez consciemment la communication verbale, la communication para-verbale et la communication non-verbale, alors vous pourrez faire passer des messages facilement et pourrez même y transmettre des messages dans des messages, fabuleux, vous trouvez pas… ?!

En conclusion

Et oui… même si vos mots disent une chose, le ton de votre voie ou même votre langage corporel peuvent en dire une autre. Ceci est lu par l’esprit de votre interlocuteur, qu’il soit initié à la Programmation Neuro-Linguistique ou non.

Il est donc logique de se dire que les gestes peuvent renforcer nos paroles (comme pour convaincre) ou alors dire une chose et ancrer un autre message en l’esprit de votre interlocuteur. Parce que oui, en maîtrisant complètement ces 3 fondements de la communication, il devient possible d’actionner les sens et les émotions, pour communiquer à l’inconscient, sans devoir affronter la barrière exigeante du conscient ; on parle là de phénomène hypnotique.

Il ne vous reste plus qu’à vous entraîner et travailler votre communication pour mieux vous faire comprendre et comprendre, mieux convaincre, mieux vendre, etc.


Dans la même catégorie :

  1. Effet Barnum
  2. La rupture de pattern
  3. L’effet Placebo
  4. Preuve scientifique et mathématique
  5. Le raisonnement du cerveau
  6. Cold reading